Cashless en toute sécurité :
le nouvel eldorado de la fidélisation des touristes ?

19 02 2019

Après avoir investi les festivals, où ils permettent en moyenne d’augmenter de 5 à 10 % le chiffre d’affaires de l’événement, les systèmes de paiement dématérialisé s’attaquent à l’univers du voyage. Le fonctionnement de cette solution dite « cashless » est extrêmement simple. Au lieu d’utiliser de l’argent liquide ou une carte bancaire, le voyageur a la possibilité de payer grâce à une grande variété d’objets – bracelet, carte magnétique, smartphone... — choisis pour leur confort, leur simplicité et leur sécurité d’usage.

Le cashless offre un gain de temps non négligeable aux vacanciers. Un seul geste suffit pour payer, c’est très simple. Pas de code à taper ni de monnaie à rendre, le temps d’attente au moment du règlement dans une queue est ainsi moins long. Mais la principale force du cashless est de répondre aux attentes des touristes étrangers, soit plus de 87 millions de personnes en 2017. Rattaché à une application, le système cashless permet de gérer à distance le paiement. En cas de perte ou de vol, le touriste peut bloquer son compte via l’application. Autre avantage, avec le paiement dématérialisé, il n’est plus nécessaire de se promener avec beaucoup de liquide sur soi. En cas de vol, la perte est moins grande.

Avec le cashless, on conserve un usage familier, rassurant et facile d’utilisation. Les touristes chinois par exemple, paient habituellement via leur smartphone. Retrouver cette pratique de paiement en voyage représente un vrai gain de confiance. Une confiance qui se traduit par une plus grande consommation, tout particulièrement chez les commerçants et les professionnels proposant ce service.

En France, la station de sports d’hiver de La Plagne fait figure de précurseur en matière de paiement dématérialisé touristique. Grâce à la fonctionnalité Plagne Access, disponible dans l’application Paradiski Yuge, les vacanciers peuvent désormais régler l’ensemble de leurs achats et de leurs activités grâce à un support unique : leur forfait de ski. Utilisable par tous les membres de la famille, le paiement via Plagne Access est disponible auprès d’une quarantaine de professionnels partenaires, allant de la boutique de l’office de tourisme à la boucherie, en passant par la discothèque et le club de parapente. Elle dispose d’une audience importante puisque l’application Yuge compte déjà 500 000 utilisateurs.

Les vacanciers ne sont pas les seuls à trouver un intérêt à utiliser Plagne Access. Grâce au paiement dématérialisé, le forfait magnétique du skieur devient un véritable outil de collecte de la data pour la station. Manière de skier, taux de fréquentation des pistes, consommation, centres d’intérêt... autant d’informations captées qui permettent de dresser le profil du voyageur et de lui envoyer des pushs adaptés. Certains lieux et activités partenaires sont ainsi mis en avant via des notifications et des bons plans, permettant de doper l’activité de la station.

Silkpay est un autre bon exemple du développement des solutions cashless dans l’Hexagone. Là où Plagne Access s’adresse aux skieurs, la start-up fintech fondée par Annie Guo, vise une autre cible : les touristes chinois. Cette Chinoise installée en France pour ses études a eu l’idée de développer Silkpay en revenant d’un voyage en Chine : elle s’est rendu compte que personne ne payait en espèce et que tout passait par le smartphone, même pour payer le taxi. Elle a développé une technologie permettant d’utiliser Alipay, une application de paiement mobile qui compte plus de 650 millions d’utilisateurs chinois. Une fois équipés, les commerçants partenaires n’ont besoin que d’un simple scan pour accepter les paiements de leurs clients étrangers.

Silkpay permet de simplifier la vie des touristes en leur donnant l’occasion de conserver leurs habitudes de paiement. Pour les professionnels, c’est un moyen d’attirer une nouvelle clientèle grâce à un système de géolocalisation et de leur offrir une expérience simple et sécurisée. Mais Alipay fait également office de canal de communication. Silkpay peut ainsi se servir de l’application pour organiser des campagnes marketing afin de promouvoir les professionnels partenaires et leurs offres promotionnelles. Un levier important pour jouer sur la fidélisation des voyageurs. L’enjeu économique est d’ailleurs considérable puisqu’on attendait 2,5 millions de touristes chinois l’année dernière. Des touristes qui dépensent en moyenne près de 1 650 € chacun (montant détaxé).

En plus d’améliorer l’expérience des voyageurs, le paiement dématérialisé peut représenter un vrai atout stratégique. Permettant d’attirer une nouvelle clientèle, d’adopter une communication ciblée et de collecter des données sur les habitudes de consommation, les solutions cashless sont un outil puissant au service de la fidélisation des touristes et du développement de l’activité.

RETOURNER AUX ACTUALITÉS