Engagement RSE :
une stratégie gagnante

11 04 2019

Depuis la crise de 2008, alors que les collaborateurs comme les clients finaux sont de plus en plus en demande de pratiques éthiques et responsables, les entreprises s'engagent dans une démarche RSE (responsabilité sociale et environnementale) répondant à des critères éthiques et sociétaux nouveaux.

Une étude d’avril 2018 menée par EcoVadis¹, l’une des agences de notation les plus reconnues en RSE, met en lumière ce phénomène.

73 % des entreprises interrogées (tous secteurs confondus) déclarent inclure une clause RSE dans leurs contrats de fourniture et, surtout, près de la moitié des fournisseurs indiquent que cette intégration leur a fait prendre conscience de certaines problématiques environnementales, sociales et de gouvernance. Ces clauses RSE des contrats commerciaux constituent donc un levier d’amélioration des conditions sociales et environnementales à l’échelle de tout un écosystème.

Comme le souligne l’étude d’EcoVadis, « à l’instar du principe de privacy by design, qui a pour objectif la protection des données personnelles dès la conception des applications technologiques, se profile la RSE by design organisée par le contrat. La relation commerciale doit favoriser les performances ESG dès sa conception par le contrat ».

Notre processus de référencement notamment repose sur des critères objectifs de performance, de compliance et d’éthique réciproques. La prévention de toute forme de corruption, de conflits d’intérêts ou encore la lutte contre le travail dissimulé s’inscrivent également au cœur de la relation contractuelle. Ainsi, au cœur notre réseau, fournisseurs et prestataires mettent tout en œuvre pour assurer l’application de ces principes et les faire appliquer par leurs propres sous-traitants, et ce en particulier dans les domaines du respect des législations locales en vigueur, de la santé et de la sécurité des salariés, du comportement éthique et du respect de l’environnement. Le cas échéant, le non-respect de ces principes peut remettre en cause la relation commerciale.

Cette politique se traduit également dans les Trophées Achats que nous organisons chaque année depuis 2017. Ils récompensent les prestataires sous l’angle de l’excellence opérationnelle, de l’innovation et de la contribution aux principes du Développement Durable. En 2018, le Trophée RSE avait été attribué à la société RogerVoice, pour sa solution à l’attention des malentendants qui traite la voix en flux réel et transcrit la conversation téléphonique immédiatement. La personne malentendante peut également répondre car ses messages écrits sont vocalisés.

Pour aller plus loin, nous avons créé une charte d’achat. Véritable cadre de référence, elle devra être signée par tous les fournisseurs. Les engagements légaux, éthiques, environnementaux, sociaux et sociétaux à respecter y sont précisés. Avec cette charte, nous réaffirmons notre volonté d’inscrire dans la durée la RSE comme critère de sélection de nos fournisseurs, au même titre que les critères de coût, de qualité, d’innovation et de maîtrise des risques.

En février, nous avons obtenu le niveau « Gold » par l’agence de notation Ecovadis pour nos performances en matière environnementale et sociale. L'entreprise figure cette année parmi les 5 % d’entreprises les plus performantes en RSE, tous secteurs confondus, et parmi les 3 % dans le secteur assurances et courtage. La note globale Ecovadis (0-100) reflète la qualité du système de gestion RSE des entreprises. Pour appliquer cette note, Ecovadis se base sur quatre piliers : environnement, social, éthique des affaires et achats responsables.

¹ Étude CONTRAT ET CLAUSES RSE, LEVIERS INCONTOURNABLES DE VIGILANCE réalisée en ligne auprès de 569 entreprises (50 acheteurs et 519 fournisseurs) du 16 novembre 2017 au 12 janvier 2018 complétée par l’interview en profondeur de 20 parties prenantes entre novembre 2017 et janvier 2018.
RETOURNER AUX ACTUALITÉS